• Section Flunch CFDT

Compte rendu de la négociation GEPP du 29 septembre 2022


Première réunion de négociation portant sur la GEPP et le Temps de travail.


QVT : Avantages, organisation du travail et temps de travail :


Échanges sur les items QVT (Qualité de Vie au Travail) :


L’entreprise est revenue sur les items relatifs à la qualité de vie au travail avant d’aborder ceux concernant la GEPP étant donné leur interaction, ces deux négociations sont étroitement liées.


Aménagement du temps de travail sur l’année des employés en exploitation :


Projet d’annualisation toujours défendu par la direction qui estime le recours à ce dispositif bénéfique aussi bien pour l’entreprise que pour ses salariés.


La CFDT est intervenue, estimant que tout tournait autour de ce sujet ! L’objet de la réunion de ce jour est le GEPP et non de l’annualisation.


La direction fait de la négociation de l’annualisation, un prêt requis à la négociation de la GEPP.

Nous estimons qu’entamer des négociations concernant l’annualisation du temps de travail sans une revalorisation de la grille des salaires n’a pas de sens, car temps de travail et rémunération sont intimement liés. En l’état de la grille, il ne sera pas possible pour la CFDT de se positionner sur le contenu d’un tel accord. Nous demandons donc l’ouverture en parallèle de NAO.


GEPP (Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels),


Détermination des sous-thèmes de cette négociation et validation du planning.


Note : La CFDT a proposé le rajout des items suivants :


- Accompagner les salariés déclarés inaptes par la médecine du travail.

- Information des entreprises sous-traitantes des conséquences sur leur organisation.

- Réponse aux enjeux de la transition écologique.


Pas de réponse négative de l’entreprise sur ces points qui n’ont cependant pas pour l’instant étaient planifiés dans le déroulement de la négociation.


Conformément à ce planning ouverture des débats GEPP.


Perspective d’emploi :


Effectif :

Ces 12 derniers mois 1 500 démissions et non renouvellement de contrat.

Ces chiffres parlent d’eux-mêmes et soulignent le manque d’attractivité de l’entreprise.

Perspectives de recours aux différents contrats de travail (CDD, CTT, temps partiel) :


Flunch nous a confirmé sa volonté de favoriser largement des contrats 35 h 00 (embauche ou évolution des contrats existants).


Développement de la poly compétence et diminution des contrats à temps partiel. On nous avance un objectif de 70 % de 35 h 00 à fin 2023.


Alternance :


Objectif de 1 à 2 % du personnel (entre 40 et 60 personnes).


Recrutement :


Attractivité et communication externe :

L’entreprise ambitionne de développer son attractivité via la rémunération, les avantages sociaux et les conditions de travail.

Développer une marque employeur.

L’accent sera mis sur l’utilisation des réseaux sociaux et la presse en ce qui concerne la communication externe.

Parcours professionnels :


On nous a remis le référentiel de classification que l’entreprise compte mettre en place afin de déterminer le niveau des collaborateurs (employés) dans la grille des salaires.


Nous allons étudier ce projet et y apporterons nos observations lors de la prochaine réunion.


La direction a d’ores et déjà exprimé sa volonté de ne pas différencier le taux horaire entre l’échelon 1.1 et le 1.2 !

Pour rappel, la convention collective des cafétérias accorde aux salariés le passage automatique du niveau 1.1 au niveau 1.2 à l’issue de la première année de présence.

Nous estimons donc que ne pas vouloir appliquer cette disposition revient à contourner cet acquis accordé par la convention collective en cours dans l’entreprise.

À notre grande surprise, pas de proposition en ce qui concerne les niveaux 4 et 5. Nous avons donc demandé qu’on nous fournisse également un référentiel correspondant à ces derniers.

Promotion interne :

Il faudra systématiser l’affichage des postes à pourvoir. Il faudra trouver un nouveau moyen de communication plus adapté et plus efficace.

La réunion s’est achevée une nouvelle fois sur le thème de l’annualisation qui semble être le sujet central que souhaite aborder l’entreprise. Les débats ont été vifs et passionnés et la CFDT a clairement exprimé son hostilité à ce projet, estimant que ce dernier engendrerait plus d’inconvénients que d’avantages, notamment en ce qui concerne la qualité de vie des salariés.

Nous n’avons pour l’instant pas le sentiment que Flunch propose des contreparties qui permettraient de faire évoluer notre opinion sur ce point précis. Néanmoins, la négociation est ouverte et nous aviserons sur l’éventualité de faire évoluer notre positionnement dans l’avenir.

C’est dans cette optique qu’il a été décidé de présenter pour la prochaine rencontre des éléments de négociation communs à l’intersyndicale correspondant à notre vision de ce que pourrait être un projet d’annualisation acceptable.


Prochaine réunion le 13 octobre 2022 où seront abordés les points suivants :

- Parcours professionnels (suite) : Mobilité professionnelle/géographique interne.

- Mobilité externe : Congé pour création d’entreprise, congé sabbatique, congé de mobilité.

- Fin de carrière.



206 vues0 commentaire