• Section Flunch CFDT

Compte rendu CSEC du 26 novembre 2020


Membres CFDT présents :


DESLANQUE Anne-Cathy (Titulaire)

UNGER Thierry (Titulaire)

DUBOIS Grégory (Suppléant)


STROHL Claude (Représentant syndical CFDT)


Pour cette réunion DUBOIS Grégory a siégé en remplacement d’un titulaire absent


Nombre de votants : 20


1) Composition du CSEC pour la séance :


Point sur les présents et les absents.


2) Approbation des procès-verbaux des réunions des 9 juillet 2020 et 29 et 30 septembre 2020 :


Les deux procès-verbaux ont été approuvés.


3) Point sur la situation de l’entreprise : activité partielle et résultat fin octobre 2020 :


Activité partielle :


L’entreprise a déposé une demande de recours à l’activité partielle jusqu’au 31 décembre 2020.


Des réunions CSEE seront organisées dans chaque restaurant afin de procéder à une consultation visant à étendre cette demande jusqu’au 30 avril 2020.


L’entreprise lors de sa demande initiale a demandé l’indemnisation de 7 000 000 d’heures. Au 31 août -> 1 387 000 heures indemnisé par l’état


Avis de la CFDT : Il existe une autre solution que l’activité partielle classique, l’activité partielle de longue durée. Ce dispositif garantie une meilleure prise en charge des salaires pour l’employeur et les salariés. Il offre en plus une garantie en termes d’emploi et de formation.


Résultat fin octobre :


On avait constaté une reprise de l’activité jusqu’au mois d’août -> 75 % du chiffre d’affaires 2019.

Inflexion de cette tendance à partir de septembre -> 70 % du chiffre d’affaires 2019.

Reprise début octobre, mais rechute conséquente à la fin de ce mois -> 50 % du chiffre d’affaires 2019.

Chiffre d’affaires fin octobre -> 166 000 000 euros (47 % de baisse par rapport à 2019).



4) Résolution sur la situation économique et financière de l’entreprise pour les comptes clos au 31/12/19 :


AVIS DU CSEC SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE

Dans le cadre de cette consultation, les élus du CSE central constatent que :


- Flunch, jusqu’à fin 2019, gagne encore de l’argent et verse encore des dividendes (après des versements copieux en 2018, plus de 120 M€)

- Flunch reste un leader du marché


Mais, la baisse des frais de personnel et les économies récurrentes demandées pour tenir le taux de frais de personnel, la baisse des efforts de formation, ne permettent pas de fournir au client un service de qualité.


Par ailleurs, le poids des loyers (y compris quand le groupe est propriétaire) et le poids des redevances pèsent lourdement sur la profitabilité des restaurants.


Les élus sont inquiets, car :


- Flunch n’a pas développé un modèle adapté à la typologie des restaurants

- À force d’augmenter les prix (et le panier moyen), sans faire évoluer l’offre (qualité, diversité, service), les impacts sur la fréquentation peuvent être néfastes

- La standardisation de l’offre est trop forte

- Les investissements diminuent fortement et interrogent sur le montant des investissements nécessaires à la transformation

- Le CSEC manque de visibilité sur le bilan coûts / gains de la plateforme logistique


Pour les prochains CSEC, les élus souhaitent que la direction présente :


- Le projet de l’entreprise avec les moyens à mettre en œuvre, le calendrier de déploiement et les indicateurs pour suivre l’efficacité des actions

- Le plan d’investissements à 3 ans (remise à niveau du parc, rénovation, déploiement, nouveaux projets …)


Les élus demandent la révision du modèle de redevances et des loyers (propriétaires)


En synthèse, les élus s’interrogent sur les moyens mis en œuvre pour « redresser la barre » L’actionnaire a-t-il prévu de donner à Flunch les moyens nécessaires pour se repositionner sur son marché ?

Quel avenir et quels plans d’action pour les restaurants en difficulté ?

Questions complémentaires :

- Quand Flunch est propriétaire, comment les loyers ont-ils évolué sur la période 2017/2019 ? En comparaison aux autres bailleurs ?

Nous notons qu’au titre du redressement fiscal de 2017 impactant l’exercice 2015, un supplément de participation d’environ 1 M€ pourrait être versé au salarié, selon l’issue de la procédure judiciaire en cours. Nous vous demandons de nous tenir informés de l’évolution de la situation au cours des prochains CSE centraux.


5) Présentation des comptes prévisionnels 2020 :


Ce point a été reporté par la direction.


6) Santé, sécurité et conditions de travail : Point sur les mesures sanitaires prises dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19 :


Intervention des membres de la commission CSSCT (commission de santé, sécurité et conditions de travail)


- Suivi des accidents du travail 2020 (au 30/09/20).

- Gestion des incivilités en restaurant

- Actions menées contre les RPS (risques psychosociaux)


En ce qui concerne ce dernier point mis en place dès le 30/11/20 d’une cellule d’écoute psychologique à la disposition des collaborateurs et des membres de leur foyer 7/7 jours et 24 /24 h. Ce point sera abordé lors des réunions de tous les CSEE et un affichage mis en place dans chaque restaurant.


7) Point sur les commissions de suivi des PSE du 18 juin 2018 et du PSE 2019 :


Point sur les PSE suivants :


PSE du 18/06/20 : Flunch Besançon, Flunch Cergy, Flunch Châtellerault, Flunch Evry.

PSE 2019 : Flunch Ecully.


8) Point sur les orientations stratégiques de l’entreprise : avancée et déclinaisons du Cap à 5 ans :


Présentation des nouveaux concepts (agencement des locaux, ambiances…).

Plusieurs tests en cours -> lifting salle, changement logo Flunch.

Appliquer le concept W (métier + décor) du restaurant de Noyelles-Godault pour d’autres sites.

Projet d’introduction dans les restaurants de stands pizza, burger, thaï.

Évolution du Flunch Café.

Impliquer, former, mobiliser les équipes.

Mise en place d’une chaîne YOUTUBE afin de promouvoir notre enseigne de manière efficace.

9) Consultation sur la désignation d’un expert-comptable en vue d’assister le CSEC dans le cadre de la consultation sur les orientations stratégiques de l’entreprise :


- Avis favorable : 18.

- Avis défavorable : 0.

- Abstentions 2.


10) Consultation sur le choix du cabinet d’expert-comptable en vue d’assister le CSEC dans le cadre de la consultation sur les orientations stratégiques de l’entreprise :


Une seule proposition -> Cabinet SEXTANT


- Avis favorable : 17.

- Avis défavorable : 0.

- Abstentions 3.


11) Information dans la perspective d’une consultation sur la politique sociale 2020 :


Intervention du directeur des ressources humaines Flunch qui a notamment abordé les points suivants :


- Évolution des effectifs de l’entreprise de 2017 à 2019.

- Rémunération.

- Agenda social de négociation avec les organisations syndicales des accords à venir (GPEC, intéressement, QVT, prévoyance).

- Projet de digitalisation des entretiens professionnels.

- Déploiement de la plateforme de recrutement auprès des directeurs de restaurant.

- Changement d’outil de gestion (Equitime).


12) Information dans la perspective d’une consultation sur les orientations de la formation 2021 :


Intervention du directeur des ressources humaines Flunch qui a présenté les différents projets liés à la formation pour 2021.


13) Information sur les rapports frais de santé et prévoyance :


Frais de santé :


Après négociation avec l’assureur Flunch a obtenu l’exonération totale des cotisations pour l’entreprise et ces collaborateurs.

Pas d’augmentation de la cotisation en 2021.

Prévoyance :


Changement d’assureur -> UNIPREVOYANCE

Pas d’augmentation de la cotisation en 2021


14) Point sur le budget CSEC :


Consultation de tous les CSEE à ce sujet courant décembre.

Un formulaire devra être adressé au trésorier du CSEC avant le 31/12/20.

Il a été rappelé qu’un accord unanime de tous les restaurants est nécessaire, faute de quoi une action judiciaire devra être menée.

41 vues0 commentaire

Année 2019

Souscrire à notre Newsletter

  • White Facebook Icon