• Section Flunch CFDT

Compte rendu de la visioconférence du 9 juin 2020


Direction :

Responsable des relations sociales FLUNCH

Responsable marketing FLUNCH

Organisations syndicales :

CFE/CGC -> 2 représentants

CFTC -> 1 représentant

CFDT -> Monsieur Jonathan COLLINET

CFDT -> Monsieur Grégory DUBOIS

CFDT > Madame Véronique RAKOTOMALALA

CGT -> 2 représentants

FO -> 2 représentants

Intervention de la responsable marketing Flunch afin de définir les actions à venir. Mise en place de deux films (1 pour les collaborateurs et 1 pour les clients) expliquant la transformation de Flunch sur 3 points :

– Formation

– Parcours clients assistés

– Évolution de l’offre (produits locaux, producteurs français)

Affichage d’une certification sous forme de diplôme dans les restaurants « Charte d’engagement du protocole de sécurité ».

Objectif d’augmenter le trafic client 1,2 X par mois à 1,5 à 2 X par mois dans les restaurants :

Moules à volonté qui incitent les clients à venir, mais pas à revenir sera remplacé éventuellement par un menu moule (contenu et prix à définir) assorti d’un chéquier de bon d’achat de 8 euros (4 X 2 euros ou 2 X 4 euros..). Cette opération sera communiquée par une campagne radio.

Offres 100 % gagnantes sous forme de tickets à gratter (exemple : glace gratuite, pâtisseries, plateau traiteur, voyages…)

Avis de la CFDT : La stratégie marketing n’offre pas de rupture majeure par rapport aux précédentes stratégies.

Créer de nouvelles expériences pour les salariés et les clients :

Mise en place d’un kit d’animation que les restaurants choisiront ou pas de faire (drive cinéma, tente sur parking avec vente à emporter type paella, choucroute, couscous…).

Avis de la CFDT : On s’interroge sur les moyens mis à la disposition (budget, formation, personnel…) des restaurants pour la réalisation de ce projet.

Une réflexion a été engagée par l’entreprise afin de permettre aux collaborateurs de venir dans le restaurant afin de bénéficier gratuitement avec leurs proches (nombre à définir) d’un repas. À noter qu’il s’agit d’un projet qui n’a pas été encore été validé par la direction générale.

Les Plexiglas n’ont à ce jour toujours pas été livrés dans tous les restaurants. La direction invoque le fait qu’il s’agit d’un produit en tension difficile à obtenir. Les organisations syndicales demandent cependant des garanties quant à la fourniture de ses protections indispensables aux yeux de nombreux collaborateurs et de nombreux clients.

Suite aux problèmes liés à des erreurs de calcul sur les bulletins de salaire de nombreux salariés, il semblerait que la régularisation de celles-ci sera effectuée sur la prochaine paye.

Avis de la CFDT : On estime cela anormal, car cette erreur n’est pas du fait des salariés et certains de ceux-ci ont besoin de cet argent qui leur est dû maintenant ! En conséquence nous demandons une régularisation immédiate. La direction a précisé que les salariés avaient la possibilité de demander un acompte. À cela, nous avons répondu que ce n’était pas aux salariés de faire une demande d’acompte pour une erreur commise par l’entreprise.

1. Le budget du droit syndical a-t-il été versé par l’entreprise ?

La responsable des relations sociales va se renseigner à ce sujet

Avis de la CFDT : Heureusement que nous évoquons le sujet, alors que nous sommes début juin et qu’apparemment la direction n’en a aucune idée.

2. Étant donné le contexte actuel, la CFDT propose la programmation dans tous les restaurants en juillet et août d’une réunion CSEE.

La CGT estime cela pas utile. La direction considère, elle, que sans prévoir une réunion en juillet, une réunion en août serait effectivement nécessaire. De notre côté nous maintenons notre demande.

3. L’entreprise a-t-elle une idée de la date de la première réunion du CSEC, car certaines échéances deviennent urgentes notamment l’approbation des comptes.

Fin de semaine prochaine envoie des convocations pour la semaine du 22 en visioconférence. Toutes les organisations syndicales sauf FO ont exprimé leur désaccord sur le fait d’organiser une réunion de cette manière.

Avis de la CFDT : Dans un courrier daté du 13 mai 2020, la DIRECCTE de Lille avait clairement défini les conditions requises pour permettre une telle réunion en visioconférence. À ce jour aucune condition requise n’est réunie. Un courrier intersyndical a été adressé à la direction, copie à la DIRECCTE pour exprimer notre désaccord.

4. Dates de la négociation NAO

Les organisations syndicales ont insisté afin que l’entreprise communique les dates des réunions de négociation NAO.

Le lundi 8 ou mardi 9 juillet après-midi. Lors de cette réunion, les autres dates de la NAO seront déterminées. Nous attendons donc une confirmation de la date.

Toutes les autres négociations prévues (QVT, prévoyance, GPEC) seront entamées en septembre.

Prochaine réunion jeudi 18 juin à 9 h 30.

Souscrire à notre Newsletter

  • White Facebook Icon