• Section Flunch CFDT

Compte rendu de la visioconférence du 10 avril 2020

Mis à jour : juil. 26


Présents :

Direction : Directeur des ressources humaines FLUNCH

Responsable des relations sociales FLUNCH

Organisations syndicales : 

CGT

CFE/CGC

CFTC

CFDT

Éric BAUDIER

Grégory DUBOIS

CFDT FO


Intervention du directeur des ressources humaines FLUNCH qui a évoqué la stratégie qui sera choisie par la direction quand viendra le temps de la reprise. Quand tout cela sera définitivement établi, une présentation devrait être faite aux organisations syndicales fin avril. Le plan de reprise doit être enclenché dans la première quinzaine de mai, si la situation le permet.

Probable redémarrage par une activité de vente à emporter que suivrait l’ouverture progressive des restaurants.

La direction comme les organisations syndicales sont unanimes quant au fait qu’il y aura un avant et un après Covid 19 et que FLUNCH doit se réinventer.

La CFDT regrette que plus de détails ne soient pas donnés ! Le personnel a de fortes interrogations sur ce point précis et il serait judicieux de pouvoir l’informer le plus rapidement possible.

Intervention de la responsable des relations sociales FLUNCH relatif à l’organisation des réunions CSEE cette semaine dans les restaurants.

La CFDT a déploré que certains directeurs aient refusé que les secrétaires puissent ajouter des points sur les ordres du jour et que les observations émises par les représentants syndicaux ne soient pas toujours retranscrites sur les procès-verbaux.

La responsable des relations sociales FLUNCH enverra un email à tous les directeurs de restaurant à ce sujet pour leur rappeler les prérogatives des secrétaires et des représentants syndicaux.

La direction ne se prononce pas pour le moment sur la prolongation de la garantie de salaire après le 15 avril. La CFDT estime que l’entreprise devrait se prononcer avant le 15 avril.

En tout état de cause FLUNCH attend l’intervention du Président de la République lundi prochain avant de prendre une décision à ce sujet.

Présentation des résultats de mars 2020 par rapport à mars 2019 :

Le chiffre d'affaires de mars 2020 est en forte baisse par rapport à mars 2019, le cash et le résultat opérationnel pour le mois de mars nous ont été communiqués

Questions CFDT :

Concernant le chômage partiel :

Les Directeurs de restaurants et responsable opérationnels sont-ils encore en télétravail ou 100 % de chômage partiel ?

Réponse : Quand ils sont chez eux chômage partiel quand ils sont en réunion ou au restaurant ils sont en travail effectif.

Quelle est l’économie générée sur le mois de mars par la mise en place du chômage partiel ?

Quelle économie attendue sur le mois d’avril générer par la mise en place du chômage partiel ?

Réponse : Pas d’éléments de réponse pour l’instant.

Montant et détail des coûts de structure mensuels (loyers, frais de personnel, redevances siège refacturées…),

Réponse : Pas d’éléments de réponse pour l’instant.

Concernant la trésorerie :

Quels autres dispositifs ont-ils été mobilisés afin de sauvegarder la trésorerie ?

report de charge fiscale et sociale ? -> Pas d’élément de réponse pour l’instant.

report de loyers ? -> Un seul bailleur nous exonère du loyer pour la période du 15/03 au 15/04 (49 restaurants sont concernés).

report de tout impôt direct, IS, CFE et CVAE (le report de paiement est accordé pour une durée de 3 mois sur simple demande, sans justificatif) ? -> Pas d’élément de réponse pour l’instant.

Prêt de trésorerie garantie par l’état ? -> Cet aspect étant géré par le Groupe, la direction a donc refusé de nous répondre.

Des appels à des lignes de crédit ont-ils été opérés ? -> Cet aspect étant géré par le Groupe, la direction a donc refusé de nous répondre.

Aviez-vous négocié ces lignes de crédit avant la crise ? -> Cet aspect étant géré par le Groupe, la direction a donc refusé de nous répondre.

Si un taux n’avait pas été négocié par anticipation (cas d’une ligne de crédit uncommitted ou ligne de crédit non confirmé), quel est le taux actuel auquel la ligne de crédit a-t-elle été négociée ? -> Cet aspect étant géré par le Groupe, la direction a donc refusé de nous répondre.

En clair, concernant la trésorerie, passer votre chemin, il n’y a rien à savoir. Ce manque de transparence, récurant concernant le Groupe, n’augure rien de bon.

Dividendes :

Après 123 millions en 2018, près de 11 millions d’euros on était versé aux actionnaires en 2019, l’entreprise s’engage-t-elle à ne pas verser de dividende cette année ?

Réponse : Pas d’indication sur la décision des actionnaires pour l’instant.

Questions CFE/CGC :


Nous souhaiterions connaître le coût exact du complément de salaire à 100 % sur le chômage partiel par statut (Employés, AM, Cadres) sur mars, de même la simulation de ces coûts sur avril.

La direction nous a fourni une réponse chiffrée. Le coût n'est pas négligeable.


Pour la CFDT, ce complément de salaire, s'il était maintenu au-delà du 15 avril, serait un signal fort envoyés aux salariés de l'engagement de la direction de Flunch envers le maintien du pouvoir d'achat, après avoir distribué plus de 150 millions d'euros aux actionnaires en trois ans.

Souscrire à notre Newsletter

  • White Facebook Icon