• Section Flunch CFDT

Compte rendu de la réunion du CSEC du 9 juillet




Membres CFDT présents :

- DESPLANQUE Anne-Cathy (titulaire)

- DUBOIS Grégory (titulaire pour la séance)

- UNGER Thierry (titulaire pour la séance)

- STROHL Claude (représentant syndical)

1. Information dans la perspective d’une consultation sur la situation économique et financière de l’entreprise (comptes clos au 31 décembre 2019).

Présentation des éléments suivants :

– Résultats économiques 2 019.

– Présentation des documents fiscaux 2 019

– Présentation du bilan, du compte de résultat, du rapport du président, des décisions de l’associé unique, du rapport des commissaires aux comptes.

– Présentation du rapport sur la participation légale.

Intervention sur ce point du Directeur Général de FLUNCH, ainsi que du directeur comptable AGAPES.

En 2019 Flunch a continué à perdre des clients, mais fini l’année quasiment à l’équilibre en termes de résultat.

À noter la belle progression du traiteur, mais ça reste marginal par rapport au CA total.

Par contre les ventes de menus enfants sont en chute, malgré la licence Disney. Les élus mettent en avant les cadeaux enfants qui ne sont pas attractifs. La CFDT fait remarquer qu’elle avait prévenu début 2019 sur le fait qu’il n’y a plus personne au stand enfant et que cela allait générer du mécontentement des clients et une désaffection de la population enfant !

Les débats sur les résultats 2019 ont vite basculé sur la situation très difficile que traverse Flunch.

Vu le concept en libre-service, nous souffrons beaucoup plus que la restauration traditionnelle.

Flunch a bénéficié de plusieurs lignes de crédit auprès de certaines banques, mais les résultats actuels n’autorisent pas beaucoup d’optimisme et les OS partagent cette inquiétude sur le devenir de nos emplois.

Intervention CGT, CGC et CFDT sur la réduction constante des trames horaires et le fameux indicateur CA/heure travaillée ! Nous sommes tous conscients que l’argent ne rentre plus, mais on ne peut pas réduire les trames et en même temps rajouter des procédures sanitaires et complexifier les recettes !

Intervention CFDT : « Le risque majeur cet été chez Flunch ne sera pas le Covid 19, mais l’épuisement des équipes sur le terrain, que ce soit employé, agent de maîtrise ou cadre ! »

Le Directeur Général soutient qu’il n’y a pas eu de « pression » sur les restaurants en termes de résultats, mais que la baisse de fréquentation a des conséquences en termes d’organisation.

Concernant les résultats fiscaux de 2019, il ressort même un bénéfice (nos experts se chargeront de nous expliquer ce paradoxe…), ce qui implique une participation pour le salarié de 1,05 % des salaires. Néanmoins les mesures gouvernementales liées à la crise, permettent à l’entreprise de garder cet argent au chaud jusqu’au 31 décembre 2020 au plus tard…

La CFDT a demandé quand nous pourrions espérer bénéficier de cette prime, pas de réponse !

Nous resterons bien sûr vigilants sur le versement aux salariés.

Concernant l’information-consultation sur la politique financière le CSEC a décidé de se faire assister, comme le prévoient les textes, par un cabinet.

Après un débat sur l’utilité et les coûts, le CSEC a validé le recours à l’expert (18 pour/4 contre) et désigné le cabinet SECAFI qui a déjà travaillé avec le CCE en 2019.

2. Information et consultation sur le projet d’avenant du Plan d’épargne entreprise (PEE)

Déclaration CFDT : « La CFDT ne soutiendra pas ce projet d’avenant au PEE.

Trop de paramètres sont à ce jour dans le flou pour que nous incitions les salariés à verser de l’argent sur ce PEE. Nous sommes très critiques sur la manière dont on a, de façon unilatérale, bloqué ce fond avec, 4 mois plus tard, aucune information et aucune lisibilité.

Nous vous demandons de revenir vers le CSEC le jour où nous en saurons plus sur le devenir d’Agap Action ! »

Résultat de la consultation : Favorables : 3

Abstentions : 18

L’avenant n’est donc pas approuvé.

3. Information sur les mesures sanitaires prises dans le cadre de la crise sanitaire Covid- 19

Intervention des référents FLUNCH affectés à ces questions au service RH en présence du médecin du travail rattaché au siège de l’entreprise.

Il a notamment été évoqué les différentes mesures d’allègement du dispositif sanitaire.

Le CSEC a été très critique sur la décision de Flunch d’alléger le dispositif et la façon dont se passent les choses.

Le Directeur Général précise que l’entreprise était quasiment la dernière à fonctionner « en assisté » au niveau de la concurrence. Les élus déplorent le manque de concertation avec les CSE d’établissement, tous les jours arrivent des mails avec des modifications, ce n’est plus gérable !

Les OS mettent en avant la réduction des trames horaires et le fait que l’on ne pourra respecter aucune préconisation sanitaire !

La direction se veut rassurante, mais visiblement le message ne passe pas et beaucoup d’élus témoignent de situations difficiles au sein de leurs restaurants.

Intervention CFDT sur le fait que la CSSCT n’a eu aucune information et n’a pas été réunie afin d’en débattre. Cette commission a été prévue pour cela ! C’est elle qui doit être en contact permanent avec la direction et ensuite faire un rapport et des recommandations au CSEC.

Le Directeur Général reconnaît la nécessité d’une réunion et propose une conférence téléphonique en juillet.

4. Désignation du référent ayant pour mission la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes.

Conformément aux textes, le CSEC doit désigner un représentant afin de lutter contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes dans l’Entreprise. Ses coordonnées devront être affichées dans tous les établissements Flunch.

C’est notre collègue de la CGT isabelle Sobkowiak de Douai qui a été désignée.

Tél : 06 09 41 95 55

Mail : isabelle59500@yahoo.fr

Par manque de temps l’établissement du règlement intérieur du CSEC a été repoussé à la prochaine réunion qui aura lieu le 27 août 2020.

Année 2019

Souscrire à notre Newsletter

  • White Facebook Icon