• Section Flunch CFDT

Compte rendu de la négociation annuelle des salaires du 27 octobre 2021


Lors de cette 2e réunion présentation des revendications des organisations syndicales (CFDT, CFE/CGC, CGT et FO).


Voici les propositions de la CFDT :


I. Rémunération

  • Grille des salaires


Grille applicable au 1er décembre 2021.


L’élaboration de cette proposition de grille de salaire a tenu compte des écarts existants dans la grille précédente entre les niveaux. Nous avons de plus appliqué une augmentation de 2 % correspondant à ce que sera la probable inflation en France en 2021.

Nous estimons donc que cette proposition est réfléchie et cohérente en adéquation avec la conjoncture économique et tenant compte de la situation de Flunch.

Notre demande sans être neutre est raisonnable.


  • Périphériques de salaire

1. Transformation de la prime anniversaire en prime d’ancienneté


Mise en place d’une prime mensuelle indexée sur le plafond de la Sécurité sociale.

Réflexion sur cette possibilité et modalités à définir. Nous estimons que Flunch doit en premier lieu en accepter le principe afin d’échanger sur le sujet conjointement et sérieusement.

Il est important selon nous si réponse positive de l’entreprise de débattre en priorité des points suivants :

- Début du versement au bout d’une année de présence ou pas ?

- Combien de paliers 10, 15, 20 ans ?

- Pourcentage maximum ?


Pour les salariés devant toucher dans un délai de 1 an ou moins l’ancienne prime anniversaire maintient de l’ancien dispositif jusqu’à fin 2022.


2. Mise en place d’une prime « service gagnant » pour tous les salariés


Sur le même modèle de ce qui avait été mis en place pour l’encadrement cette prime devra dorénavant récompenser tous les salariés ayant participé aux services concernés !


3. Transformation de la gratification en 13e mois


Remplacement de la gratification annuelle en 13e mois non soumis à des abattements en cas d’absence.


II. ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL


Afin d’améliorer les conditions de travail des salariés, nous proposons de revoir l’organisation du temps de travail de la manière suivante :

- Ne plus permettre plus de 2 doubles cumulés.

- Faire en sorte de ne pas dépasser 2 services du soir par semaine et par salarié pour les + de 55 ans.

- Bannir les journées de plus de 9 heures.

- Garantir en plus du week-end mensuel de repos au moins un dimanche ou un samedi de repos par mois pour les salariés.


III. TRAVAILLEURS HANDICAPÉS


En cas de stagnation de plus de 5 ans dans un échelon pour un travailleur handicapé, nous demandons un examen approfondi de la situation de ce salarié avec un auditeur ne faisant pas partie de l’encadrement du restaurant concerné.


IV. DIVERS


  • Augmentation du budget œuvres social des CSE

La CFDT demande l’augmentation de budget à 0,6 % au lieu de 0,4 % actuellement.


Suite à la présentation de nos différentes revendications, la direction nous a annoncé qu’elle n’entendait pas négocier un tant soit peu la grille des salaires !


En clair les niveaux 1.1, 1.2 et 1.3 seront tous au SMIC !


Autant vous dire que nous nous sommes insurgés face à ces déclarations que nous jugeons scandaleuses !


Oui l’entreprise à des difficultés et nous en avons tenu compte dans nos demandes ! Oui, la situation économique de Flunch reste fragile, mais la situation des salariés l’est tout autant.


A priori, notre demande relative à la création d’une prime d’ancienneté restera lettre morte également !


Bref, ne nous le cachons pas, il y a peu de chance que l’on nous lâche quelque chose cette fois-ci encore, même pas en ce qui concerne nos propositions touchant à l’organisation du temps de travail.


Comme à l’accoutumée, on nous chiffrera donc le coût de tout cela, histoire de nous convaincre que vraiment nous ne sommes pas raisonnables !

Néanmoins, nous n’en démordrons pas, au regard des difficultés économiques et des efforts consentis par les salariés il est impensable que l’entreprise ne fasse aucun effort au niveau des rémunérations.

Nous avons vivement alerté nos dirigeants sur le risque d’une telle politique salariale ! À l’heure où nous avons du mal à recruter et pire encore à conserver nos effectifs, il est dangereux d’emprunter cette voie.


La dernière réunion de négociation doit avoir lieu le 19 novembre prochain et nous resterons fermes sur nos propositions.


L’équipe de négociation CFDT

144 vues0 commentaire